Rugby: l'heure de vérité

Dans un passé déjà assez lointain les oppositions entre l'UATF et son voisin de l'US Renage-Rives constituaient de chauds derbys, où se posait la question de régler sur le pré, la suprématie régionale. Depuis, le Rassemblement Fure et Morge qui met en commun la formation de Tullins et celle de Renage-Rives et Moirans s'est invitée dans la danse et les rapports entre les deux clubs se sont totalement pacifiés, d'autant qu'ils ont une vision commune, faire éclore de nouveaux joueurs qui apporteront leur savoir-faire à leur club d'origine. Néanmoins, ce match de fédérale 3 augure d'une belle ambiance dans la tribune de Jean Valois et autour du stade, d'un côté des damiers fraîchement débarqués de pré-fédérale et qui n'ont pas eu la tâche facile en ce début de championnat avec en trois matchs : 1 victoire et 2 courtes défaites pour autant de bonus défensifs, de l'autre, des joueurs de l'USRR pensionnaires de fédérale 3 depuis de nombreuses saisons qui devraient filer, cette année encore, vers une facile qualification malgré l'inattendu revers subit sur leurs terres en ouverture. Mais depuis, les hommes du Président Philippe Niogret ont repris les affaires en mains et campent désormais à la 3e place de la poule. Arthur France, le pilier Tullinois confesse : "Ils ont une belle conquête et font mal à tout le monde avec leurs "cocottes" et comme derrière ils ne sont pas manchots, il faudra vraiment être à 100% voir même un peu plus pour les contrer. A nous de mettre du volume et de la vitesse pour les emmener au large, de serrer les dents et rester concentrer, sans se mettre trop de pression". Vous l'aurez compris, dans ce quitte ou double entre amis, il y aura un vainqueur heureux et un vaincu et ses regrets.

 

Une première à Tullins

Ce sera la première fois que les damiers joueront devant leurs supporters un samedi après-midi (14H30 pour l'équipe réserve et 16 pour l'équipe fanion) ces 2 rencontres seront précédées par un repas sous chapiteau où sera servi une paëlla-fromage-dessert pour 17 euros seulement. N'oubliez pas de réserver en appelant le 06 32 25 61 92 ou le 07 77 08 71 82.

 

Rassemblement Fure et Morge

C'est une journée complète qui attend les joueurs du Rassemblement Fure et Morge, les 6 à 12 ans participeront ce samedi au tournoi de Vinay alors que les U16 à X se rendront à Villefranche pour tenter d'oublier la sévère défaite enregistrée la semaine dernière contre Bourgoin. Quant aux U16 et U19, qui ont obtenus de probants succès sur le Rassemblement Vif-Monestier, ils  prendront la route de la BIBS pour 2 rencontres qui ne manqueront pas de piment

image avec texte >>

Des regrets pour les damiers

Le promu Tullinois est parvenu à regarder droit dans les yeux un habitué des joutes de fédérales 3, Le Puy en Velay. Durant ce match loin de leurs terres, ils ont été joueurs, parfois trop, mais solides sur leur base. Rapidement ils ont ouvert le score par une pénalité de Gratessolle (15e) puis se mirent à 2 reprises en situation d'aller à dam. Les joueurs de Haute-Loire lâchèrent alors les chevaux, profitant d'une supériorité numérique pour inscrire un essai par leur demi de mêlée (27e) transformé par l'arrière Vernet. Les damiers souffraient un peu, mais gardaient la perspective d'atteindre la pause avec ce seul déficit de 4 point. Hélas, les locaux surent se nourrir de quelques fautes pour marquer un second essai par l'intermédiaire du 3e ligne Bastin, transformé, lui aussi par Vernet (14 à 3). Ce sera le moment choisi par les Damiers pour mettre un peu plus de pression sur le camp adverse si bien que consécutivement à une pénaltouche ils inscriront un essai collectif transformé par Gratessolle. Ce sont bien les Ponots qui viraient en tête (14 à 10) à la pause. Au retour des vestiaires, les joueurs du Puy durent s'employer pour ne pas craquer face aux assauts des hommes de Golbarani, mais l'arbitre, madame Melissa Duboeuf, sanctionnait durement les damiers (deux cartons jaunes à une minute d'intervalle) pour des plaquages irréguliers, les Ponots en tirèrent immédiatement profit par un nouvel essai (49e). La dernière demie-heure sera toute à l'avantage des Tullinois, mais un nouveau carton jaune affaiblira encore une fois leur équipe. En toute fin de rencontre, l'arrière tullinois expédiera une nouvelle fois la balle entre les poteaux, mais le score en restera là, et les damiers se contenteront de ce précieux point bonus défensif, mais ils pouvaient nourrir bien des regrets, tant ils étaient près de l'exploit.

La B tient son rang

Pour n'avoir pas exploité ses temps forts, la réserve locale est passée, elle aussi, près d'un succès qui était bien à sa portée. (score final 20 à 29), Le prochain rendez-vous et la réception de Véore XV, sera l'occasion de gommer quelques imperfections.

Le Puy - Tullins: répondre au défi physique

Une semaine après les très bons résultats obtenus en ouverture de championnat face à Saint-Jean-de-Bournay, (victoires 22 à 14 pour la B et 16 à 9 pour la une), les Tullinois vont se déplacer et devoir contenir les assauts des joueurs de la citadelle du Rocher Saint-Michel d'Aiguilhe du Puy en Velay. Les damiers débarqueront en Haute-Loire avec la meilleure équipe du moment, en quête d'un exploit qui les assurerait d'une place en tête de la poule. Les ponots, défaits lors de la journée inaugurale sont prévenus et ils sont sans doute prêts à bomber le torse et courber l'échine pour saisir la moindre occasion de scorer. Mathieu Héroult, l'entraîneur Tullinois s'en amuse presque : "Je crois bien qu'on n'est pas favoris, on s'apprête à affronter une des 4 équipes les mieux armées de notre poule, une de celles qui pratiquent un rugby complet, avec un pack puissant, expérimenté et des joueurs "facteurs X" dans toute les lignes, capables de créer le danger partout et tout le temps". Pour répondre au défi physique et contrer la puissance ponote, les damiers miseront sur la recette qui leur a plutôt bien réussie dimanche : répondre sur les fondamentaux et défendre comme des morts de faim, leur plus belle force, c'est un collectif irréprochable. Etre au top physiquement ne sera peut-être pas suffisant pour terrasser l'ogre auvergnat, mais c'est toutefois un pré-requis indispensable à un éventuel exploit. L'équipe B a montré de bien belles dispositions face à Saint-Jean : "La clé pour réussir, précise Frédéric Rodriguez, sera d'arriver à mettre du rythme et de la vitesse, tout en restant méfiant et concentré".

Rugby : Saint-Jean gardé à distance

Pour cette journée de reprise les damiers se retrouvaient, après 10 saisons d'absences, dans la bouilloire de Fédérale 3. Face à Saint-Jean de Bournay, la rencontre démarrait fort et dès la 6e minutes, Gratessolle expédiait un entre les perches une pénalité de 50 mètres, il récidivait 3 minutes plus tard pour mettre son équipe dans les meilleures conditions. Peu après, les Tullinois très volontaires, bien que maladroits, pointent dans l'en-but un premier essai par l'intermédiaire du pilier France au relais d'un rush ravageur des avants, bien organisé autour du capitaine Golbarini. On aurait alors pu penser qu'ils étaient partis pour un cavalier seul. Est-ce l'opiniâtreté des Lyonnais qui les a alors fait déjouer ? Les tullinois se sont montrés bien approximatifs alors que les visiteurs ont été plus entreprenants et à la pause, si le compteur tullinois est resté bloqué à 11 unités, l'écart lui s'était considérablement réduit grâce à 3 pénalité de l'ouvreur adverse. Visiblement, les Saint-Jeannais donnaient l'impression qu'ils pouvaient à tout moment, empêcher les hommes du Président Sibué de réaliser leur dessein. Heureusement, après la pause et sur un maul pénétrant consécutif à une belle prise de balle en touche, le troisième ligne centre Braun était propulsé derrière la ligne. Il en fallait plus pour impressionner les visiteurs, d'autant que le buteur maison, qui n'était visiblement pas dans son assiette, ratait plusieurs occasions d'aggraver la marque. Le dernier quart-dheure fut très compliqué car les damiers restaient à une portée de fusil de leurs adversaires, 3 pénal-touches mal contrôlées par ces derniers, des tentatives de tirs au but négligées et l'avance de 7 points des locaux sera conservée jusqu'au coup de sifflet final. Ouf !. En match d'ouverture, l'équipe B n'a pas ratée sa première journée en obtenant une belle victoire sur sa rivale du jour (22 à 14), en inscrivant 3 essais, mais en abandonnant le bonus offensif dans les toutes dernières minutes du match. Une performance qui, n'en doutons pas, en appelle bien d'autres.

 

Les Damiers d'attaque pour accueillir Saint-Jean

Depuis plusieurs semaines déjà on ne rechigne pas à la tâche chez les rugbymen locaux pour bien préparer ce début de saison. Beaucoup de sueur mais pas moins de plaisir, du stade de la Marcousse à l'annexe Jean Valois, les Tullinois ont travaillé dur avant d'être confrontés à un championnat très ouvert mais o combien semé d'embuches avec pas moins de 3 derbys (Renage-Rives, Izeaux et Pont-de-Claix). Ils ont donc pris conscience que le premier bloc de 4 matchs qui les attend, c'est du sérieux et pas question de galvauder leur chances pour espérer bien figurer dans cette poule de Fédérale 3, toutefois l'objectif prioritaire restera bien le maintien. Forcément, la réception de Saint-Jean-de-Bournay pour cette première journée à domicile revêtira un caractère particulier. C'est donc avec l'envie de déjouer les pronostics qui en font de modestes outsiders que les hommes du Président Sibué se présenteront face à des pensionnaires plus expérimentés dans une compétition qu'ils connaissent bien. Ce ne sera en fait que le troisième match de la nouvelle saison, les 2 premiers, tout amicaux qu'ils étaient, se sont soldés par autant de victoires, pour les réservistes comme pour les équipiers premiers et la dernière opposition face à Rhône Sportif XV aura sans doute apporté quelques réponses aux interrogations du staff. C'est bien le bel appétit affiché qui aura été la première des satisfactions et l'incorporation des nouveaux venus n'est sans doute pas étrangère à l'état d'esprit affiché. L'UATF a démontré qu'avec un effectif plus étoffé, une envie qu'on ne lui connaissait pas et une force de frappe frontale significative, elle était armée pour des joutes qui, n'en doutons pas, attirera la foule du côté de Jean Valois. Dimanche 15 septembre, les damiers vous attendent à 13H30 et 15H, le tarif des entrées a augmenté d'un petit euro à 6€, le renouvellement des cartes d'abonnement et l'établissement des nouvelles cartes se poursuivront à l'entrée du stade.

 

Deux victoires et un engagement irréprochable

Que ce soit en équipe 2 ou en équipe 1, les tullinois qui recevaient les banlieusards Lyonnais de Rhône Sportif XV à Jean Valois ont affiché une belle solidité, apportant ainsi quelques certitudes aux entraîneurs. Les damiers se sont appuyés sur un gros engagement collectif, sans occulter leur bonne gestion des temps forts comme des temps faibles. Ils avaient à coeur de montrer qu'ils étaient prêts pour des joutes bien plus importantes. "Ce qui est intéressant, mettait en exergue Mathieu Héroult, c'est le caractère qu'on a su montrer, l'intégration des nouveaux venus s'est parfaitement opérée, alors on sait désormais que ce groupe est capable de voyager, d'être solidaire et de s'envoyer sans trop se poser de questions et prêt à prendre du plaisir comme il l'a montré aujourd'hui. si la mêlée et la défense ont bien fonctionné, on ne peut pas en dire autant du secteur de la touche, on va évidemment travailler ça à l'entraînement". L'équipe 2 qui semblait souffrir d'un handicap de taille et de poids a su prendre des initiatives au large comme au prêt pour s'imposer, somme toute largement (22 à 7), face aux Rhôdaniens qui s'étaient déplacés avec une armada de 50 joueurs, ensuite les fédéraux tullinois n'ont pas manqué ce premier test grandeur nature en disposant de leurs adversaires 19 à 5. Ils se sont employés sans ménagement, inscrivant 3 essais, négociant parfaitement les sortie de camps et faisant front défensivement quand leurs adversaires convoitaient leur ligne d'en-but. Dimanche prochain, sur cette même pelouse, c'est une autre histoire qui débutera, soutenus par leurs fidèles supporters, les damiers recevront Saint-Jean-de-Bournay pour la première journée du championnat de Fédérale 3.

 

Un match qui sent bon la rentrée

En accueillant les deux formations de Villeurbanne en amical, samedi 7 septembre, les damiers entreprennent là une ultime préparation avant la reprise du championnat qui aura lieu le 15 septembre à Jean Valois contre Saint-Jean-de-Bournay. Les Lyonnais du Rhône Sportif 15 ont sauvé in extrémis leur place en Fédérale 3 après un parcours pourtant honorable, en s'appuyant sur un état d'esprit exemplaire, ce sera donc l'adversaire idéal qui permettra aux damiers de s'étalonner face à un habitué des joutes fédérales. Les entraîneurs Tullinois ne viseront pas seulement un résultat dans cette confrontation amicale, mais voudront plutôt dessiner les contours d'un quinze de départ type autour duquel se formera un groupe capable de rivaliser avec les meilleurs. L'équipe B, version 2018-19, coachée par le trio Mancino, Rodriguez, Charmeil a survolée les débats la saison dernière, et les entraîneurs comptent bien s'appuyer sur cette dynamique en créant un groupe tout aussi homogène et avec du caractère. Pour profiter pleinement de la douceur automnale les rencontres ont été programmées à 16H30 pour l'excellence B et à 18H pour la Fédérale 3. Elles devraient attirer la foule dans la tribune de Jean Valois, l'entrée sera gratuite.

Article du dauphiné Libéré du 27/08/2019

Une bonne première séance à Seyssins

Cette première rencontre amicale disputée à Seyssins, club fraîchement relégué de Fédérale 3, a vu des Damiers appliqués obtenir un résultat très significatif tant au niveau des intentions que de la réalisation. Cette revue d'effectif à laquelle participait une trentaine de joueurs, s'est déroulée en 3 tiers-temps de 30 minutes entrecoupés d'une indispensable pause fraîcheur. Durant la première période, les Tullinois ont fait cavalier seul, inscrivant 3 essais, tous transformés par Jérémy Gratessolle, le premier par le nouvel arrivant, Titouan Elissalde, les 2 autres par Alexis Farconnet puis Jérôme Reccodi que l'on trouvera à la conclusion d'une excellent travail collectif des avants. La deuxième période a commencé sur le même rythme avec 2 nouveaux essais de Thomas Croce et Louis Frandon compliqués de 2 transformations de l'incontournable Jérémy Gratessolle, contre un essai des noirs de Seyssins. Enfin, le troisième acte fut plus débridé, les Seyssionis ayant su profiter d'un légitime relâchement des damiers pour inscrire 2 essais, mais c'est finalement Thomas Croce qui aura le mot de la fin en concrétisant un excellent mouvement offensif, essai que transformera Baptiste Faure-Daran, un autre nouveau venu dans l'effectif tullinois. score final 42 à 17 prouve qu'on a pas chômé sur les bords du Drac.

Le week end prochain le groupe tullinois prendra de la hauteur lors d'un stage dit de « cohésion » dans le Vercors. Le prochain et dernier match de préparation aura lieu samedi 7 septembre à Tullins contre Rhône Sportif, un autre pensionnaire de Férérale 3. Les rencontres auront lieu stade Jean Valois à à 16h30 pour l'équipe 2 et à 18h00 pour l'équipe 1.

Vous pourrez, à cette occasion, réserver votre abonnement pour la saison 2019/2020, le tarif est de 70 € (valable sur tous les terrains où joueront les damiers) et de 120 € pour les couples. 

L'UATF valide sa montée par un sérieux recrutement

La perspective d'évoluer en fédérale 3 à fait se mobiliser les responsables sportifs du club (Président Sibué en tête) pour effectuer un recrutement qui devrait permettre à l'UATF de faire bonne figure, alors qu'on lui promet l'enfer dans une poule ou figurent de véritables épouvantails. Ainsi, 22 joueurs rejoignent les rangs seniors dont 14  mutations, 2 reprises et 6 juniors de l'entente "Fure et Morge" qui montent en senior. Parmi ces mutations, celle de Titouan Elissalde, 21 ans, fraîchement débarqué de l'équipe espoir du Stade Nantais, formé à l'US Nafaroa (Fédérale 1), fils de Jean-Pierre et frère de Jean-Baptiste. Formé aux 2 postes de la charnière et buteur, il apportera toute sa jeune expérience à l'équipe. Il endossera par ailleurs une responsabilité supplémentaire en devenant coordinateur sportif du rassemblement "Fure et Morge" Une mission qui ne l'effraie pas... car bon sang ne saurait mentir.

Les mouvements :

Dans le staff : FEUVRIER Clément, Préparateur physique, CHARMEIL Nicolas (Coach de l'équipe 2) et ELISSALDE Titouan (Fure et Morge)

Les Arrivées : BOZONNIER Florian, pilier (US Izeaux) ; DESORMEAU Jérémie, trois-quart (US Izeaux) ; TOTELE Kapeliele, pilier (US Izeaux) ; CHEVHIRIOFF Rudy, trois-quart centre (RC Sillans) ; JOURNET Julien, talonneur ou pilier (US 2 Ponts) ; FAURE-DARAN Baptiste, ouvreur ou centre (GUC) ; MARTINEZ Mikael, trois-quart (GUC) ; ELISSALDE Titouan, ouvreur ou demi-de-mêlée (Espoir Stade Nantais) ; FARCONNET Alexis, ouvreur ou centre (St Marcellin Sport) ; JAMME Etienne, 3e ligne (AL Echirolles) ; GONSAUD Thomas, 3e ligne (AL Echirolles) ; GONSAUD Cédric, 2e ligne (AL Echirolles) ; BRAUN Christophe, 2e ligne (AL Echirolles) ; MALICORNE Thomas, (Frat de Moirans) ; REY GIRAUD Florian, 3e ligne (reprise), COLOMBEL Grégory, demi-de-mêlée (reprise) ; CHANAL Paul, (juniors qui monte en seniors), DE BECHILLON Théo (juniors qui monte en seniors) ; GHEZ Antoine (juniors qui monte en seniors) ; GOUTTENEGRE Gaspard (juniors qui monte en seniors) ; PALADINO Baptiste (juniors qui monte en seniors) ; VESIN Etienne (juniors qui monte en seniors).

Les départs : LIOTARD Louis (US Vinay) ; GONCALVES Yoan (US Vinay) ; SINDEL Théo (USARG) ; PEREIRA Anthony (US Vinay) ; TOUATI Nouredine (US Renage Rives) ; ANTHOUARD Aurélien (USARG) ; LISAC Frédéric (arrêt) ; GUCCIARDO Frédéric (arrêt) ; CHARMEIL Nicolas (arrêt joueur, mais reste Coach à l’UATF) ; ROYER Camille (Coach à USARG)

Nous leurs souhaitons bonne chance sous leurs nouvelles couleurs.